Centre Opérationnel National d’Incendie et de Secours (CONIS)

Alors que la composante civile des pompiers se déploie progressivement et que le Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires conforte son implantation dans les grandes villes de la Côte d’Ivoire, le besoin de coordonner tous les moyens de secours du pays devient une nécessité, surtout si la Côte d’Ivoire doit faire face à des catastrophes de grande ampleur (feu de brousse, inondations, etc.). C’est pourquoi, l’ONPC a besoin d’une structure de commandement et de gestion des crises pour informer en permanence le MIS et les ministères concernés sur la catastrophe ou la situation en cours, ainsi que pour assurer la coordination des actions de secours.

La mise en place d’un centre de gestion interministériel de gestion de crise (CGIC), initialement prévue dans le cadre du projet mais reportée à une échéance ultérieure, va être précédée d’une phase transitoire durant laquelle l’ONPC sera doté d’un Centre Opérationnel National d’Incendie et de Secours (CONIS). Le projet financera la création de cette cellule dont le rôle sera le suivant :

  • coordonner et superviser 24h/24 l’activité opérationnelle des CSU (remontée d’informations) ;
  • faciliter la gestion quotidienne des personnels et matériels des CSU depuis l’ONPC ;
  • préfigurer un futur CGIC en constituant le premier niveau de ce type de structure.

Armé par 3 personnels de garde, ce centre sera chargé d’établir un contact permanent avec les 30 CSU sous la responsabilité de l’ONPC, par liaison téléphonique et autant que possible par internet. Il permettra d’évaluer une situation nécessitant des renforts, et de mobiliser dans des délais très courts des moyens supplémentaires provenant d’autres CSU.